skip to Main Content

2019

Chères Noveroises, Chers Noverois,

Malgré ce contexte, dont l’incertitude est aggravée par l’asphyxie financière des budgets, de l’État jusqu’aux communes, j’ai envie de prononcer devant vous des vœux  d’optimistes et d’espoir pour l’avenir, car dans notre commune, je me plais à le souligner, nous ne céderons jamais au fatalisme, et encore moins à la résignation.

Lors de la dernière cérémonie des vœux, nous étions au projet de la rénovation de la salle Albert Bourson, c’est chose faite ! Encore quelques ajustements. Lors de cette cérémonie nous vous avions fait part que nous comptions obtenir entre 20 et 40 % de subvention. Je peux aujourd’hui vous donner les chiffres définitifs. Le montant des travaux initiaux était de 506 386 euros HT. Nous avons effectué des travaux supplémentaires pour un montant de 85 447 euros HT (la réfection de toutes les petites salles du sol au plafond en passant par le chauffage), ainsi qu’un agrandissement de la terrasse extérieure. Nous avons obtenu 263 495 euros de subventions soit 44.82 % du coût de la totalité des travaux. Nous travaillons pour obtenir une dernière subvention non comprise dans les 44.82% de subventions dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.Ces dossiers ont été lourds à gérer mais le résultat est très positif et a permis à la commune de rénover complètement et non partiellement comme prévu initialement cette salle et ses extérieurs pour un montant de 328 338 euros.

Chaque année nous réalisons un gros projet (la rénovation de la mairie, la création de l’antenne paroissiale, la requalification de la rue de fèves, la rénovation de la  salle A. Bourson). De cette rénovation en a découlé l’obligation de retirer l’atelier municipal du garage de la salle A. Bourson pour non-conformité aux règles de sécurité. C’est pourquoi, cette année sera l’année de la création d’un atelier municipal qui s’implantera sur l’aire de stockage à l’entrée du village. D’où le report de notre projet de la maison au centre du village, projet qui nous tient toujours à cœur. Le temps passe très vite et si durant ce mandat nous ne pourrons le réaliser, un budget de 800 000 euros a été provisionné à cet effet pour le prochain mandat. Nous devons également réfléchir à la rénovation de notre école élémentaire.

Après les gros travaux, l’environnement, l’un de nos objectifs phares, s’inscrit dans une démarche volontariste et ambitieuse. Le dérèglement climatique est une certitude pour tous à présent, nous sommes tous témoins des catastrophes naturelles survenues ces dernières années, orages violents, inondations, disparition de certaines espèces  végétale et animal, mais également le développement  important d’allergie, etc…Nous devons trouver des solutions pour limiter l’impact environnemental de nos déchets, favoriser les économies d’énergie, développer les énergies renouvelables, promouvoir les mobilités les moins carbonées, soutenir l’agriculture biologique et les circuits courts, protéger et réintroduire de la biodiversité.

Un plan climat air énergie territorial sera élaboré (PCAET) par Rives de Moselle dont je suis la référente. Un diagnostic de notre territoire a déjà été fait, vous pouvez le consulter sur le site internet de la commune. Ce plan sera finalisé au printemps 2019 et des actions seront engagées au sein de notre Communauté de Communes et de nos communes. Nous sommes tous concernés par cet enjeu. Norroy le Veneur n’a pas attendu que la loi nous l’impose pour mettre en œuvre plusieurs actions et projets et de faire de notre village un exemple qui ne pourra se concrétiser sans votre aide.

Je profite de cette occasion pour remercier toutes celles et ceux qui participent à la vie sociale de notre village :

  • les membres de nos associations qui œuvrent tout au long de l’année pour animer notre village,
  • notre personnel municipal qui au-delà de leur mission, a assumé des tâches qui ne sont pas forcément les leurs pour assurer la continuité du service public.
  • nos sapeurs-pompiers présents sur la commune
  • nos gendarmes et policiers municipaux
  • et vous, qui nous aidez, tout au long de l’année à mener à bien nos différentes actions.

Au nom de la commune, je vous adresse tous mes remerciements.

Je remercie également mes adjoints pour leur investissement, leur patience, leur persévérance. J’ai plaisir à travailler avec chacun d’entre eux, à partager nos points de vue différents quelques fois, et à concrétiser nos projets.

Le 30 mars 1919, le conseil municipal a  planté un arbre de la délivrance dans la cour de l’école de Norroy le Veneur, symbole fort pour marquer le retour de notre village  à la France. Je vous invite le 30 mars 2019 à la salle A. Bourson, pour commémorer ce centenaire.

Pour finir, à chacun d’entre vous, à tous ceux qui vous sont chers, à notre village, je souhaite une belle année paisible, pleine de joie, de bonheur et de santé.

Nathalie Rousseau, Maire

discours des voeux du Maire 19-01-2019 (extraits)

 

 

2018

En ces temps relativement tourmentés, il est important de renforcer  nos   lien s  et  notre attention à notre entourage. Aussi souhaitons-nous à chacun vivre au mieux ses relations familiales et de voisinage, et de rester ouvert aux problèmes plus globaux en contribuant selon ses moyens, à l’entraide et à la solidarité. Pour notre part nous poursuivrons notre politique axée sur la convivialité et sur le développement durable et le respect de l’environnement, par des actions concrètes et par un soutien des associations. Dans ce sens nous mettrons en œuvre nos animations périodiques à l’occasion du printemps, des fêtes de la musique, de la nature, du sport, du patrimoine, et en faveur du bien vivre et de la solidarité. Dans ce même sens s’inscrit la rénovation de notre salle  communale  (salle Albert Bourson) en tant que haut lieu des manifestations conviviales et associatives. Nous élaborerons aussi des moyens d’améliorer notre accueil des nouveaux habitants. Nous encourageons chaque Noverois à s’engager à sa mesure dans la vie de notre village et sommes prêts à accueillir toute personne porteuse de propositions constructives respectueuses de nos valeurs. Nous vous souhaitons une année fructueuse, entourés de l’affection de vos proches.

Nathalie Rousseau, Maire,

Roselyne Klein-Belluco et Dominique Weyant,
adjoints au Maire

 

entreevillageglycineok

A l’aube de 2017,

nous souhaitons le meilleur pour chacun,

pour chaque famille.

Œuvrons ensemble pour la meilleure qualité possible de vie collective dans notre village. Chacun de nous peut y contribuer quotidiennement à son niveau, avec ses moyens, ses compétences, sa bonne volonté. Visons le bien-être et la santé en consommant de la nourriture saine et de proximité. Protégeons la vie sous toutes ses formes : jardinons au naturel, aidons les espèces animales menacées à cause de la disparition de leur habitat ou de l’utilisation de produits nocifs. Apprenons la nature et ses richesses à nos enfants. Dans nos décisions prenons en compte l’intérêt collectif, restons ouverts à notre voisinage et aux relations d’entraide. Autant de petites gouttes d’eau pour créer des ruisseaux qui unis les uns aux autres généreront de grandes rivières… en attendant la mise en œuvre à grande échelle de mesures environnementales complexes, longues et lourdes à concrétiser. Défendons ensemble la biodiversité, la vie à Norroy et bien au-delà, car la vie animale et végétale n’est pas enfermée dans des frontières, à l’image de certains oiseaux qui parcourent chaque année plusieurs milliers de km pour passer l’hiver dans d’autres continents, puis reviennent vers nous au printemps. Les protéger ici, leur permette de constituer leurs forces, assure leur survie lors de leurs longs voyages et le peuplement d’autres contrées lointaines. Agir pour l’environnement ici est agir en faveur de l’environnement et de la vie, sans frontières. Nous souhaitons l’éclosion de beaucoup d’idées et de plaisir à œuvrer ensemble !

Environnement, nature, paysage,  biodiversité, climat,  déchets, pollution, etc, etc etc…

Tous ces mots  témoignent de la prise de conscience de l’impact de l’homme sur l’évolution de la terre et du climat.

Preuve, la parution le 8 août 2016 de la loi « Reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages », longtemps en gestation. Reconquête… ça veut bien dire que nous avons à retrouver des choses perdues….

Si nous avons beaucoup perdu, 50 % des vertébrés ont disparu en 40 ans par ex, jamais il n’y a eu autant d’initiatives de particuliers, de petites associations et de petites entreprises pour inverser la vapeur, faire du durable, recycler, diminuer les consommations inutiles, cultiver sain et respectueux de la terre, restaurer la santé etc…Et c’est bien un domaine où chaque collectivité publique, chaque famille et chaque particulier détient un  peu de pouvoir de changement. Il n’y a pas de petites actions, tout geste est important pour peu qu’il se reproduise petit à petit à des milliers, millions d’exemplaires

Nous, à Norroy, que faisons nous?

  • Nous avons poursuivi la dépose de bacs pour les déchets de tonte, le broyage des branchages à domicile, le ramassage des sapins de Noël. On doit aller plus loin : il y a mieux à faire que de ramasser et nous vous incitons pour l’année qui vient à réutiliser ces divers déchets végétaux comme paillage dans votre jardin, à continuer à composter, et trier, à supprimer totalement les feux de jardins et le CO2 qui les accompagne.
  • En 2016 la commune a poursuivi le zéro pesticide, et, aidés  dans notre réflexion par VVF et par l’agence Fredon Lorraine,  nous avons décidé le remplacement de la tonte systématique des espaces verts par un fauchage annuel ou bis annuel. Pourquoi ? en rasant régulièrement l’herbe, on empêche la pousse de certaines fleurs et  autres végétaux, qui finissent par lâcher prise et disparaissent.  Cela entraîne la disparition des insectes qui n’ont plus logement ni nourriture ; cette disparition  contribue à la disparition des oiseaux qui manquent de nourriture, alors qu’eux-mêmes transportent des graines de-ci delà etc…. On voit très bien la chaîne de la vie à laquelle nuit une certaine image, une certaine mode,  pour les espaces ras…propres …mais…à moitié morts. Donc, les herbes hautes dans certains espaces communaux ne sont pas de la négligence de la part de nos services techniques mais bien au contraire un vrai souci de la nature. en laissant pousser l’herbe, en multipliant les buissons et plantes locales nous pouvons multiplier la vie telle que les photos offertes par des habitants, en donnent un aperçu.

L’enjeu est d’importance, c’est celui de la biodiversité : mot dont le sens dynamique est parfois méconnu. Il s’agit des interactions complexes entre tous les éléments de la flore et de la faune sauvages, interactions qui créent un équilibre, rompu par  l’intervention humaine intempestive. Pour mieux  comprendre comment reconquérir cet équilibre,  nous envisageons des actions pédagogiques lors de la fête de la nature 2017 et comptons sur vos suggestions votre participation, votre amour pour cet environnement où vous avez choisi de vivre.

  • En 2016 nous avons demandé à la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) un diagnostic sur une année concernant les oiseaux de notre secteur, il sera mené jusqu’en été 2017. Nous sommes déjà informés de la présence de nombreuses espèces, dont certaines sont relativement rares et à protéger. On a observé de très nombreuses hirondelles cette année, elles sont venues occuper les nichoirs commandés à la LPO par les particuliers.
  • Et puis le domaine des énergies. Nous avons entrepris et continuerons des actions de réduction de nos consommations à l’occasion des travaux de la mairie et futurs travaux salle A.Bourson, grâce des équipements de chauffage et d’éclairage plus appropriés. Pour ce qui est de l’éclairage des rues, la commission environnement et la commission finances ont étudié l’extinction de 0 à 5 heures en prenant en compte les expériences d’ autres villages qui la pratiquent déjà. La décision sera prise en Conseil Municipal. Par cette mesure nous visons aussi une diminution de la pollution lumineuse néfaste pour la faune sauvage, et pour la santé humaine puisqu’on reconnaît aujourd’hui que des périodes quotidiennes  sans lumière artificielle sont importantes pour la santé. Enfin l’économie d’énergie est toujours une économie financière également.

Je vous souhaite à tous de laisser parler votre imagination pour trouver les gestes en faveur d’une vie plus saine et plus harmonieuse entre l’homme et la nature. Je vous souhaite  de recevoir en retour, ce dont je ne doute pas, les nombreux petits bonheurs, les grandes joies parfois,  la  sérénité toujours, qu’offre la nature en retour de vos actions pour la reconquérir.

(Discours Voeux du Maire 21/01/17, R. Klein-Belluco, Adjointe)

 

Back To Top